Le Syndicat Mixte de la Rivière Drôme

Toutes les informations sont réunies sur leur site : http://www.riviere-drome.fr/

Historique du SMRD

Le SAGE, le SPARE

En quoi cela concerne Divajeu ?


Carte de Divajeu avec ses cours d’eau

Historique

Depuis les années 80 de gros efforts ont été faits pour améliorer la qualité des eaux de la Drôme par la mise en œuvre de plusieurs contrats de Rivière pilotés par la Communauté de Commune du Val de Drôme. Ces différents chantiers ont conduit les élus à unir les collectivités avec l’aide du département, dans un syndicat ayant pour objectif l’entretien de la rivière DROME, de l’amont à l’aval. C’est ainsi qu’est né le SMRD, Syndicat Mixte de la Rivière Drôme.
Grace à cette prise de conscience, aujourd’hui les eaux de la Drôme sont de qualité baignade et attirent de nombreux touristes.
Notre commune ayant transféré sa compétence rivière à la Communauté de Communes du Val de Drôme, c’est cette instance qui siège à ce syndicat.


Le SAGE et le SPARE

Informations sur le SAGE, Schéma d’Aménagement et de la Gestion de l’Eau, et le SDAGE, Schéma Directeur d’Aménagement et de la Gestion de l’Eau : http://www.riviere-drome.fr/le-sage1.php

Parce que les rivières pourvoient aux besoins en eau potable de la population, qu’elles répondent aux besoins d’irrigation, qu’elles nous fournissent en énergie hydroélectrique, et enfin qu’elles abritent de nombreux microsystèmes indispensables à l’équilibre de la nature, l’ensemble des habitants et élus doivent s’organiser pour prendre soin d’elles. En cela, le projet SPARE (Planification stratégique des écosystèmes des rivières alpines) a été créé.
Plus d’informations sur http://www.alpine-space.eu/projects/spare/fr/home


En quoi cela concerne Divajeu ?

La Drôme baigne le Nord de la commune. C’est à cet endroit qu’a été édifiée la retenue du SMARD permettant l’alimentation des installations du Syndicat d’Irrigation Départemental. C’est aussi à cet endroit que la rivière reçoit son affluent le Lambres qui traverse la commune du Sud au Nord, lui-même recevant les eaux les eaux du Rif Noir qui tout au long de son parcours crée la limite communale avec la commune voisine Chabrillan. La présence de truites et écrevisses indiquent que les eaux de ces deux ruisseaux sont de bonne qualité qui appartient à chacun de protéger.